Le report

Le REPORT est avant tout une technique de jeu. Il s’agit de jouer de manière spéculative aux jeux simples en reportant les gains d’une course en mise sur la suivante.

D’ailleurs ce système pourrait être appliqué en ne faisant que les premiers jeux simples et en remisant les gains obtenus sur d’autres paris simples dans une des courses suivantes. Cependant cela suppose de jouer en direct (en ligne, au point-courses PMU, sur l’hippodrome, …) c’est-à-dire d’être physiquement occupé par le jeu, sous l’influence des cotes et des rumeurs. Et cela suppose également qu’il n’y ait pas de retard de calcul des gains par le PMU (ce qui arrive assez souvent, surtout dans les réunions de province) afin que vous puissiez les encaisser et les remiser en temps voulu. Il n’y a qu’une demi-heure entre chaque course et c’est parfois insuffisant. Sans parler des réticences que vous pourriez avoir à miser un gain important sur un cheval qui affiche 20 ou 30 contre 1…

C’est pourquoi LE TICKET REPORT a été créé par le PMU ; il neutralise tout ces inconvénients en automatisant le jeu. De cette façon aucune présence physique n’est requise une fois les paris enregistrés et aucun état d’âme ne vient interrompre ou modifier votre jeu.

Pour jouer au report il faut utiliser un ticket spécial édité par le PMU, ce ticket s’appelle tout simplement REPORT ! Vous verrez dans la page TICKET REPORT comment remplir ce ticket. Vous pouvez également jouer sur internet, le site du PMU accepte maintenant ce type de pari en ligne.

Pour faire un report il faut au minimum choisir 1 cheval dans 2 courses différentes. Miser au moins une mise de base, soit 1,50€ gagnant ou placé, ou 3€ gagnant/placé sur le cheval de la première course. Si ce pari gagne les gains seront reportés en mise sur le(s) concurrent(s) de la course suivante.

Cette mise est ajustée en multiple de la mise de base. Par exemple si le premier cheval est placé et vous rapporte 5,20€ pour 1,50€ ce sont 4,50€ qui seront misés sur le suivant (soit 3 mises de base à 1,5€), le reliquat de 0,70€ (habituellement appelé « la chute ») vous reste acquis quelle que soit l’issue du pari suivant. C’est pourquoi il est très important de ne pas jeter vos tickets, même si votre cheval suivant n’est pas à l’arrivée, et de les passer systématiquement au caissier du PMU.

Vous aurez une idée plus précise des montants que peuvent atteindre les chutes en regardant notre bilan ; elles y sont calculées. Pour ce qui concerne le calcul détaillé des mises consultez notre page CALCUL DES MISES.

Pour ce qui concerne les gains ils sont comptabilisés définitivement à l’issue du dernier pari. Par exemple vous misez en premier sur un cheval de la course 3, puis vous choisissez de reporter les gains éventuels de ce pari sur un cheval de la course 6. A l’issue de la course 6, si votre cheval est à l’arrivée, vous encaisserez le rapport de ce cheval appliqué à la mise reportée dessus, ajouté à la chute éventuelle du premier rapport. C’est là que l’effet multiplicateur et spéculatif de ce jeu se révèle.

Pour poursuivre notre exemple ci-dessus supposons que le dernier cheval de votre pari gagne avec un rapport gagnant de 6,80€ pour 1€ et un rapport placé de 2,60€ pour 1€ ; supposons également que vous avez joué vos deux chevaux Gagnants/Placés (soit une mise totale de 6€). Le second pari vous rapporte (4,50€ x 6,80€ gagnant) + (4.50€ x 2,60€ placé), soit 30,60€ + 11,70€. Auxquels s’ajoutent les chutes du premier pari, soit 1,40€ (2 x 0,70€). Au total vous encaisserez 43,70€ pour 6€ de mise.

Si vous aviez joué ces deux chevaux seuls, sans report, vous ne toucheriez que 5,20€ placé du premier + 10,20€ gagnant (6,80€ x 1,50€) et 3,90€ placé (2,60€ x 1,50€) du second ; soit 19,30€ au total. Le fait de jouer en report vous fait réaliser un gain supplémentaire de plus du double pour exactement la même mise qu’en jeu simple ! Soit 24,40€ (43,70€ – 19,30€), et encore s’agit-il ici de petits rapports… Mais le risque n’est pas le même car si le second cheval n’est pas à l’arrivée vous ne récupérez que 1,40€ de chutes.

Cet exemple est relativement simple car il se limite à un report entre 2 chevaux à raison d’un dans 2 courses différentes. Les calculs sont un peu plus compliqués si vous choisissez plusieurs chevaux dans une ou plusieurs de ces courses. Et encore plus si vous misez dans plus de 2 courses. Mais le principe expliqué ici est le même, simplement il se démultiplie. Pour le calcul détaillé des gains consultez notre page CALCUL DES GAINS.

CAS PARTICULIERS

En cas d’écurie la même règle que pour le jeu simple s’applique. Vous pourrez d’ailleurs observer qu’il arrive dans certains cas que le rapport gagnant écurie soit inférieur au rapport placé d’un cheval…

En cas de non-partant dans un report la ou les mise(s) en-cours sur ce cheval est ou sont reportée(s) sur le suivant, ou acquise(s) si c’est dans la dernière course du report.

OPTIONS

Multiplier la mise est possible au report, vous pouvez miser jusqu’à 1.000 fois la mise de base de 1,50€, soit jusqu’à 1.500€ sur chaque cheval de la première course d’un même ticket.

Limiter le montant du report d’un cheval sur un autre est également possible. Soit à hauteur de la moitié des gains précédents ; soit à un montant multiple de la mise de base (de 1 à 1.000 fois la mise de base, soit de 1,50€ à 1.500€).